Lisez cet article
Photos de terrain
Langue
Et au milieu...
paru en décembre 2012
CUISINE (Vol. 4)
paru en juillet 2012
TRIDACNA GIGAS
Paru en novembre 2011
Quand fleurit ...
Paru en décembre 2010
BAINING
Paru en août 2010
BESTIAIRE (Vol. 3)
paru en janvier 2010
NAVIGATION (Vol.) 2
paru en juillet 2009
KUNDU (Vol. 1)
paru en décembre 2008
La passion pour les arts d'Océanie

Né en 1966, Didier Zanette est l’homme de tous les défis. Né au Maroc, élevé à la Réunion, versé dans les Beaux-arts, il s’intéresse très tôt à l’art africain. Tour à tour, ingénieur agronome et banquier, il s’installe en Nouvelle-Calédonie, en 1990. Sa passion pour les objets et la peinture se concentre sur la culture océanienne. Il voyage à travers le Pacifique pour enrichir sa collection personnelle et se livre à la photographie et à la peinture.

En 2003, il franchit le pas, abandonne la serviette et la cravate du banquier pour les rangers et les chemises aux manches longues et aux multiples poches de l’explorateur. Il prend la direction d’une galerie d’art premier à Nouméa. Il parcourt la Nouvelle-Guinée, puis les nombreuses îles de la Mélanésie et de l’Insulinde, collectant objets, histoires et images. Pendant plusieurs années, il partage ainsi son temps entre collectes, expositions et publications d’ouvrages (huit livres ont déjà été édités).

Ses voyages lui permettent également des rencontres avec des artistes contemporains qu’il expose au milieu des objets d’art premier. Bientôt il s’intéresse aussi à l’Australie et montre sur ses cimaises des peintres aborigènes connus ou en mal de reconnaissance.

En 2011, il ouvre une galerie à Nice et c’est un nouveau temps dans l’exploration qui commence : celui du monde de l’art premier en Europe et en Australie. En 2012, Didier Zanette est nommé expert judiciaire auprès de la Cour d’Appel de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, pour ses compétences en matière d’art océanien, de peintures aborigènes et d’art indonésien. (www.ca-noumea.justice.fr/images/stories/experts.pdf, consulter le chapitre B.3 : Objets d’art). Il devient ainsi un des meilleurs garants de l’authenticité et de la préservation de l’art présent dans toute la zone Pacifique.

Continuer à faire partager ce qu'il aime et rendre hommage aux créateurs océaniens sont les objectifs qu’il s’est fixés en ouvrant sa troisième galerie, au cœur de Paris dans un quartier dédié aux arts premiers et contemporain, le quartier Saint Germain des Près (www.artsaintgermaindespres.com/fiche/dz-galerie/).